Naturopathie

Le Café: Boisson Santé ou Poison?

L’odeur matinale qui stimule nos sens au réveil, les réunions entre copines autour d’une tasse, le plaisir d’un expresso pour finir le repas afin d’éviter un coup de mou dans l’après-midi…

Il y a mille et une raisons de prendre notre petit café une ou plusieurs fois dans la journée.

Les coffee-to-go américains fleurissent depuis ces dernières années et nous facilitent encore plus cette démarche, en nous proposant d’emporter cette boisson chaude partout avec nous.

Mais est-ce que cette boisson est vraiment si bénéfique pour notre santé ou est-ce qu’elle nous tue à petit feu? Découvrez tous ces aspects sous le regard d’une naturopathe.

Histoire et économie

En ce qui concerne son histoire, la légende dit qu’un berger en Abyssinie (actuelle Éthiopie) aurait découvert le café en observant ses chèvres. En effet, celle-ci devenaient plus agitées après avoir ingéré les fruits de l’arbuste. Ainsi, il décida de goûter lui-même les cerises des plants du caféier arabica. Par la suite, il partageait cette découverte avec la communauté soufie (une branche spirituelle de l’islam) des environs puis ces derniers firent une décoction à l’eau. Elle fut rapidement appréciée et intégrée dans les coutumes du fait qu’elle permit de rester mieux éveillé après la prière.

Le café rencontra beaucoup de périples au fil des siècles et connut maintes controverses dans plusieurs domaines, notamment politiques, économiques et religieux allant même jusqu’à l’interdiction de sa consommation.

Aujourd’hui, cette boisson est mondialement répandue et plusieurs pays sont acteurs et producteurs principaux de cette graine. Son exportation apporte environ quinze milliards de dollars et son impact économique global dépasse des centaines de milliards de dollars chaque année. Ainsi, les conflits d’intérêt sont colossaux derrière ce business.

Impact positif sur l’organisme

La caféine est la substance principale du café. Elle est également présente dans le thé sous forme de théine, mais aussi dans le maté, guarana, chocolat, breuvages énergisantes et sodas.

Voici une liste de teneur en café selon les boissons:

Teneur en caféine selon boissons

Cette caféine a une action sur tout l’organisme en allant de la cellule à l’organe, en passant par le système nerveux. Elle agit donc sur les surrénales et la noradrénaline, un neurotransmetteur intervenant dans l’attention, apprentissage, émotions et sommeil.

Cette boisson stimule également la circulation sanguine et agit sur les baisses de tension.

Lorsqu’on lit les études de magazines, cette boisson aurait également de nombreuses autres vertus dans plusieurs domaines de la santé :

  1. Optimise la vigilance et la concentration
  2. C’est un partenaire minceur en accélérant le métabolisme
  3. Crée un effet dopant et augmente de ce fait les performances physiques liées à une séance de sport
  4. Améliore la digestion et le transit
  5. II diminue les migraines en exerçant un effet sur les vaisseaux sanguins

Certaines études et médecins disent même qu’elle aurait des effets anticancéreux mais également qu’elle agit positivement sur les maladies comme Alzheimer ou Parkinson. What else?

Cependant, comme je le précisais auparavant, lorsqu’on découvre ce genre d’articles, il faut comprendre l’influence des intérêts derrière ces recherches car souvent ce sont les compagnies de café elle-mêmes, qui finances ce genre d’études. Les journaux, eux aussi, gagnent de l’argent en publiant des écrits allant dans le sens des industriels. C’est également ce qui se passait avec les cigarettes, le sucre et aujourd’hui encore avec le cholestérol, pour vous citer que quelques exemples de fausses statistiques sanitaires qui ont négativement influencé le système médical avec des répercussions drastiques et plutôt décevantes par la suite. Je ne condamne nullement les médecins, car eux-mêmes font souvent de leur mieux et se fient aux études qu’on leur atteste, tout en pensant au bien de leur patients.

Donc il faut être vigilants et analyser la globalité des avancés et cultiver notre discernement personnel.

Cependant, en tant que naturopathe, j’ai une vision toute autre du café. Je ne dénigre pas ses bénéfices réels sur la circulation et concentration, mais je montre également le revers de la médaille à mes consultants, afin qu’ils puissent faire des choix en conscience.

Tout d’abord il faut savoir distinguer les différentes qualités des graines de cet arbuste. En effet, selon la provenance, mode de production, la torréfaction et sa préparation, cette boisson n’a pas les mêmes valeurs.

Ami ou ennemi ?

Justement, quels sont les méfaits de cette boisson énergisante? Voici une liste non exhaustive des perturbations connus liés à la consommation du café.

Les méfaits du café :

  • Il est acidifiant et enflamme l’organisme Ceci aggrave donc toutes les maladies en -ite. L’équilibre acido-basique est une des bases de la naturopathie, c’est pour cette raison que le café est souvent montré du doigt par les thérapeutes de cette médecine naturelle.
  • Il est déminéralisant En effet, le café puise les ressources minérales du corps et perturbe de ce fait l’absorption du calcium, magnésium et du zinc.
  • Il crée des désordres gastriques Le café perturbe l’acidité gastrique et accélère le bol alimentaire. Il irrite parfois les différentes muqueuses digestives, ainsi, nous allons plus vite aux toilettes, mais assimilons moins les nutriments.
  • Il déshydrate nos cellules Son action diurétique entraîne des fuites d’eau. Ainsi, il est recommandé de boire plusieurs verres d’eau après chaque tasse de cette boisson chaude.
  • Perturbe notre système cardio-vasculaire Ainsi, il peut entraîner des palpitations, il accélère la fréquence cardiaque et peut augmenter la tension artérielle.
  • Accroît les migraines Au départ, le café peut être un bon remède pour les maux de tête, lorsqu’il est pris occasionnellement, du fait qu’il active la circulation. Mais à long terme, il aggrave le terrain migraineux à cause de son action acidifiante sur l’organisme.
  • Déséquilibre le système nerveux Il peut provoquer des tremblements, influence sur l’humeur (irritabilité), brouille le sommeil, et peut engendrer des troubles musculaires et cognitifs.
  • Favorise le terrain des cystites et du candida albicans Due à son action négatif sur l’équilibre acido-basique, les pathogènes se développant dans les milieux acides y trouvent leur bonheur.
  • Perturbe la grossesse En effet, une étude suédoise (BMC Medicine) à démontré que le café dérange le développement du cerveau, ainsi que le poids du fœtus.
  • Il augmente la fatigue Au départ, le café nous stimule. Mais pris au quotidien, il bouleverse la sécrétion naturelle du cortisol de nos surrénales. Ainsi au fil du temps, nous sommes de plus en plus épuisés. En effet, cette fausse énergie, cache la véritable fatigue de l’organisme. Fouetter un cheval à bout de force, ne lui donnera pas plus de vigueur.

Maintenant que vous connaissez les deux aspects de cette boisson ancestrale, il est important de se connaître d’abord soi-même. Chaque individu est différent et le poison de l’un peut générer des bénéfices pour l’autre.

Café ami ou ennemi

Conseils naturopathiques

Comme toujours, la vie nous propose des solutions. Voici donc quelques conseils naturopathiques :

La morphotypologie

Si vous êtes en bonne santé, si votre ossature est plutôt importante (à ne pas confondre avec l’embonpoint), le café aura moins d’impact sur votre organisme.

Si vous êtes plutôt mince, avec de la fatigue physique ou nerveuse chronique, des inflammations, de la déminéralisation etc, l’idéal serait de diminuer votre consommation de café au minimum.


Pour ceux qui ne peuvent et ne veulent pas se passer de leur café quotidien pour le moment, voici quelques solutions:

Aux Etats Unis, plusieurs marques proposent actuellement des cafés non acidifiants, comme le Longivity Now Warehouse. Il s’agit de graines arabica, torréfiées à basse température. Ainsi une tasse de café normale contient 5-6 mg/mL d’acide chlorogenique, contre 0,017 mg/mL de cette marque.

Ce genre de café est mieux supporté par les estomacs perturbés et crée moins de dégâts au niveau de l’organisme.

Personnellement, je n’ai pas encore trouvé d’équivalent en Europe ou France, mais si vous avez des sources supplémentaires, n’hésitez pas à partager ces informations en me contactant.

Solutions alternatives

Le café d’orge peut également être une solution envisageable. Ce substitut est surtout réputé en Italie sous le nom d’ « Orzo » et se rapproche vraiment du goût de cette boisson ancestrale, sans créer trop de désordres cités plus haut au niveau de l’organisme.

Il y a également d’autres substituts de café dans les enseignes biologiques à base de différentes céréales (chicorée, orge, épeautre etc.), à vous de les tester et approuver selon vos goûts et envies.

L’ajout de poudre de coquilles d’œuf dans votre préparation permet aussi de tamponner l’acidité, ainsi que la prise de tisanes de camomille, la poudre de lithothamne ou encore le sérum de Quinton.

Le respect du biorythme

Il est également préférable de prendre votre café plutôt vers 9-10 heures, afin de ne pas perturber votre sécrétion naturelle de cortisol lors du réveil.

Évitez également de boire cette boisson après le repas (tout comme le thé), afin qu’elle ne chélate les nutriments des aliments ingérés auparavant.

Un déjeuner équilibré ne devrait pas fatiguer un organisme en bonne santé. Si c’est le cas, d’autres solutions, plus adaptées, sont à envisager.

Si vous êtes épuisés et avez besoin d’un remontant, pensez à recharger véritablement votre organisme en optant pour des plantes adaptogènes, telles que le ginseng (ginseng panax), schisandra (schisandra chinensis), eleuthérocoque (eleutherococcus senticosus) ou encore ashwagandha (withania somnifera) associées aux vitamines et minéraux naturelles.

Une autre astuce quasi infaillible afin de combattre l’épuisement et la fatigue chronique: massez vos surrénales (au dessus des reins) avec un mélange d’huiles essentielles de pin sylvestre et lentisque pistachier. Vous pouvez diluer une à deux gouttes de ces plantes stimulantes dans une huile végétale, telle que l’amande douce.

Pour toute information supplémentaire, je vous invite à prendre rendez-vous avec votre naturopathe. Une prise de sang via votre médecin et son diagnostique peuvent également être une piste supplémentaire pour comprendre votre état général du moment.

Problème sanitaire et environnemental des capsules

Un autre aspect très important est à noter, puisque beaucoup de cafés sont aujourd’hui préparés dans des capsules d’aluminium ou plastique. Ceci crée non seulement un souci écologique, mais aussi des troubles au niveau de la santé humaine.

Tout ustensile en aluminium dégage des micro-particules de métaux lourds dans notre organisme et se fixe notamment au niveau du cerveau. Ceci crée à long terme des vrais troubles neurologiques et augmente le risque d’Alzheimer.

Le plastique chauffé, est un véritable perturbateur endocrinien. L’utilisation de la pétrochimie sous forme de capsules ou gobelets crée donc des troubles hormonaux au fil du temps.

Actuellement, les industriels visent à dorer leur image avec l’instauration du recyclage de leur capsules: ceci réduit, mais n’efface pas le problème. Car à chaque fois que ces matières sont travaillées, celles-ci polluent l’environnement.

Si votre santé et celle de notre planète vous tiennent à cœur, il serait préférable de revenir à des solutions plus respectueuses de l’environnement.

En effet,si vous tenez absolument à garder la praticité des capsules, plusieurs sociétés en proposent en acier inoxydable, adaptables à votre machine expresso. Elles se remplissent avec du café moulu et sont réutilisables.

La solution des cafetières est également intéressante, mais elles peuvent aussi contenir de l’aluminium ou du plastique. Il serait conseillé d’investir dans des appareils inox, verre ou autres matériaux sans danger, afin de réduire tous ces risques sanitaires.

Donc j’espère vous avoir donné une vision complète de cette boisson. Mon but n’est nullement de la condamner, mais d’ouvrir les yeux et de changer nos habitudes, tout en adaptant notre consommation selon nos états de santé.

Pour conclure, d’après mes observations lors des consultations, le café a bien plus d’impact sur notre équilibre vital qu’on puisse imaginer. Ne vous fiez pas aux magazines ou spots publicitaires, mais cultivez vos propres recherches et savoirs, que ce soit dans le domaine de la santé ou en général.

Le bien-être de l’humain n’est ni le sort du hasard, il est rarement lié à la génétique (environ 5%), mais avant tout il s’agit d’une prise de conscience personnelle. C’est en changeant nos habitudes quotidiennes (alimentaires, émotionnelles) que l’impact sera le plus bénéfique.

Mais, comme disait le père de la médecine et de la naturopathie, Hippocrate:

Si quelqu’un désire la santé, il faut d’abord lui demander s’il est prêt à supprimer les causes de sa maladie.

Hippocrate
Citation Hippocrate

Anastassia Faraut, Naturopathie & Eveil des Consciences

Pour ne pas manquer les prochains articles et événements,  inscrivez-vous à la Newsletter ici.

Le praticien de santé naturopathe ne remplace en aucun cas le médecin et ne pose aucun diagnostic. Ces conseils n’excluent pas le suivi de toutes prescriptions médicales antérieures. Ne pas abandonner ou modifier un traitement médical en cours sans l’avis médical.

Si vous souhaitez partager cet article, merci de bien faire figurer la source originale.

Anastassia Faraut

Naturopathie & Eveil des Consciences

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.