Je t’aime… Oui, toi!

J’ai juste envie de vous dire que je vous aime. Oui, vous tous, même ceux que je ne connais pas encore.

En effet, il est facile d’aimer ses enfants, sa famille, ses amis. Mais aimer des inconnus qu’on croise chaque jour est aussi un bonheur et je vous invite de faire cette expérience.

Parfois, j’avoue, ce n’est pas évident, surtout quand une personne est égrise ou malveillante. Mais plus on est heureux et débordant d’amour, plus on a envie de donner- même à ceux qui semblent moins la « mériter ».

Il est vraiment important de se rendre compte que nous sommes tous inter-liés, donc plus vous détestez ou ressentez des émotions négatives envers quelqu’un, plus vous allez subir vous même les conséquences.

Je m’explique: plus nous projetons des pensées ou émotions négatives envers une personne, non seulement on nourrit le mal, mais en plus cette personne aura encore plus du mal à se transformer vers quelqu’un de meilleur (ce qui ne veut pas dire qu’il faut remettre en ordre des situations de temps en temps – mais toujours dans la bienveillance, comme avec nos propres enfants).

Et à force, quand une population entière dit plusieurs fois par jour « Quelle pourriture ce type! » « Ah mais quelle con..sse » etc, comment espérer de créer un monde meilleur?

Essayons pendant une semaine de plus parler en mal de quelqu’un – chiche?
Et la prochaine fois, quand vous voyez votre « ennemi », essayez de projeter sur lui/elle plein d’amour.

…et d’ailleurs le plus souvent il faut commencer par l’ennemi qui est en nous.

WE = ME

 

connexion

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *