Les bougies HOPI

Les bougies Hopi constituent un moyen 100% naturel pour l’hygiène des oreilles. Elles permettent de débarrasser le conduit auditif des sécrétions de cire, et de prévenir, voire soigner, les otites, les acouphènes, certaines migraines ou encore les bouchons de cérumen. La douce chaleur qu’elles dégagent procure en outre une sensation de relaxation très agréable. Une heureuse alternative au coton-tige !

 

hopi-ear

Une technique que l’on doit aux Indiens Hopi

Les bougies Hopi, ou chandelles auriculaires, auraient été utilisées depuis de nombreux siècles par une tribu d’Indiens d’Amérique, les Hopi, dans l’actuel Arizona. Ils auraient ainsi été les premiers à mettre à profit leurs propriétés nettoyantes, thérapeutiques et relaxantes. Depuis, les bougies Hopi ont migré vers l’Europe, où elles sont de plus en plus utilisées, notamment par les personnes sensibilisées aux médecines naturelles. Au Canada, leur usage est très répandu.

Principe de fonctionnement de la bougie Hopi

Les bougies Hopi sont creuses, composées d’une mèche en coton et de cire d’abeille naturelle. Une extrémité de la bougie s’introduit à l’entrée du conduit auditif, et l’autre extrémité est allumée (il faut être deux pour les appliquer, et la personne recevant le soin doit poser sa tête sur une surface horizontale, afin que la bougie soit bien verticale).

En brûlant, la flamme produit un effet cheminée : l’air froid contenu dans la bougie est chauffé, il monte donc à l’intérieur du cylindre, ce qui crée une légère dépression à la base de la bougie et dans l’oreille. Les impuretés, et notamment les excès de cérumen (ou même les bouchons de cérumen) sont ramollis par la chaleur et aspirés à l’extérieur de l’oreille. On les retrouve à l’intérieur de la bougie, mélangés à la cire fondue, si, par curiosité, on coupe la bougie après la séance. Un moyen bien plus efficace que les cotons-tiges (d’ailleurs déconseillés par les médecins ORL) pour débarrasser les oreilles de leurs sécrétions cireuses ! Autre avantage des bougies Hopi : la douce chaleur qu’elle dégage procure une agréable sensation de détente et de relaxation.

Les bougies Hopi s’utilisent donc pour l’hygiène des oreilles, une fois par mois en moyenne, mais elles sont aussi conseillées en cas d’otite, d’acouphènes, de migraines, de sinusite, de surdité légère et passagère (souvent causée par un bouchon de cérumen)… Elles peuvent être appliquées aussi bien chez l’adulte que chez l’enfant (avec l’aide d’un adulte).

Sécurité d’utilisation, contre-indications

Les bougies HOPI sont d’un usage sécurisé : chaque chandelle est munie d’un filtre anti-coulure (ce qui écarte tout risque de coulée de cire chaude dans l’oreille) et s’utilise avec un disque protecteur.

Les seules contre-indications aux bougies Hopi sont les suivantes :

  • Chirurgie récente de l’oreille ;
    • Paracentèse ;
    • Perforation du tympan ;
    • Allergie à la cire d’abeille (ou aux produits de la ruche en général)

2 réponses to “Les bougies HOPI

  • Bonjour !

    Où achetez-vous vos bougies HOPI ?
    La pratique peut-elle se faire tout seul ?

    Bonne soirée,

    Guillaume

    • nastyaperfilova

      Réponse:

      Bonjour Guillaume,

      Alors personnellement j’achète les bougies HOPI de la marque de Bardo sur internet, mais il y a plein d’autres marques qui sont bien. J’ai préféré viser la qualité pour sécuriser mes clients, mais pour un usage personnel, j’aurais même tenté d’autres marques.

      Cette pratique peut se faire seul, mais il vaut mieux être deux, puisque ce n’est pas du tout pratique de le tenir, allumer et au même temps se relaxer, surveiller le feu… mais vous pouvez également faire appel à un membre de la famille ou un ami.

      Anastassia – Naturopathie & Eveil des Consciences

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *